Artiste et sculpteur, Erwan Sene penche du côté franchement weirdo de la dance music. Faite d’amas métalliques et de pulsations lourdes, sa musique est toute en textures, émises par une poussiéreuse boîte à rythme de l’ère soviétique achetée sur eBay. Apparu d’abord sur la compilation The Black Ideal (Unknown Precept), il a depuis sorti un EP que l’on pourrait qualifier faute de mieux d’IDM lofi, soit un ambivalent croisement entre puissance industrielle et rêveries sourdes pour parking désaffecté.

Plus d'articles
Shackleton