Kampire fait danser l’Ouganda depuis 2015. Membre du génial collectif Nyege Nyege, qui a prouvé de la plus belle des manières que la musique électronique ne s’arrêtait pas à Berlin et Chicago, Kampire est l’une de ses représentantes les plus legit, mêlant avec une pertinence rare ses sensibilités venues d’Afrique de l’est avec un déluge ultra dansant de musiques syncopées, hachées et résolumment modernes voire avant-gardistes. Plutôt que le melting pot fusion toujours redouté lorsqu’il s’agit de « world music », Kampire sert une musique très personnelle et ancrée dans un monde contemporaine bien plus réjouissant qu’il pourrait y sembler.

Plus d'articles
Ytem b2b De Grandi