Elevée en Tunisie et installée à Berlin, Cera Khin fonde le label Lazy Tapes (sur lequel elle sort notamment une tape avec le pape drum’n’bass Christoph de Babalon ou un ahurissant maxi signé Peder Mannerfelt) et anime une excellente émission sur NTS. Aux platines, elle voyage entre hardcore, dancehall mutant ou techno. ‘Whatever the fuck she wants’. Elle est l’emblème parfait pour une nouvelle génération d’activistes des platines, libérés, éclectiques, passionnés.

On réécoute son podcast pour Dekmantel, dangereux enchaînement de tracks ghetto, durs et taillés pour les dancefloors mutants.

Plus d'articles
The Pilotwings